« Il y a des choses que la mort ne peut pas atteindre. Les portraits…le souvenir…et l’amour. »

Harry Potter & l'enfant maudit

Harry Potter & l’enfant maudit  de J.K. ROWLING – Editions Gallimard (2016)

Synopsis :

Presque 20 ans après la chute du Seigneur des Ténèbres, nous retrouvons Harry Potter & CO, devenus parents et travaillant pour la plupart au Ministère de la magie.
C’est la rentrée à Poudlard pour le 2ème fils d’Harry & Ginny, le petit Albus et il angoisse de ne pas aller à Gryffondor. Son père le rassure avant qu’il s’en aille, et le choixpeau magique l’envoie à Serpentard. Devenu ami avec Scorpius Malefoy, il va traverser une petite zone de turbulences et vivre une aventure assez exceptionnelle.

L’avis de DDL

Tout d’abord « Youhou Harry Potter !! » parce que oui, je suis comme (presque) tout le monde, j’adore cette histoire. Bon c’est du théâtre, moi j’aime lire du théâtre, et c’est agréable comme lecture. Effectivement, la quête d’Harry Potter est finie. Mais la vie n’est-elle pas une quête perpétuelle ?

La difficulté de la vie de parents, le poids de l’héritage familial, les limites de l’empathie, les croyances limitantes, et l’importance des rapports humains sont des thèmes que j’ai aimé retrouver dans ce livre. L’histoire n’est pas du tout étonnante, même si c’est sympa de réhabiliter pour de vrai « les serpentards » en y envoyant un petit Potter. Et comme nous le savons tous : des choses terribles arrivent aux sorciers qui jouent avec le temps (ça y est, on a compris cette fois, c’est bon).

Une Histoire brève, sans beaucoup de surprises, avec un Harry Potter toujours borné, et pour tout dire la lecture m’a surtout donné envie d’aller voir la pièce de théâtre.

« Harry, il n’existe pas de réponse parfaite dans ce monde d’émotions et de désordre. La perfection est hors de portée de la magie. Dans chaque instant rayonnant de bonheur, il y a cette goutte de poison : la conscience que la douleur reviendra. Pour un humain, souffrir, c’est comme respirer. »

♥♥♥♥♥

« ROGUE

Enfin, j’imagine que le fait d’avoir été tué par le Seigneur des Ténèbres en personne apporte une certaine gloire.

HERMIONE

Je suis désolée, Severus.

Rogue se tourne vers elle, puis ravale sa douleur. D’un signe de tête, il montre Ron.

ROGUE

Au moins, je ne suis pas marié avec lui. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s