« Avec le recul, je crois que risquer son cœur est plus dangereux que risquer sa peau. »

Quelqu’un pour qui trembler

Gilles LEGARDINIER

Editions POCKET

Synopsis :

Pour soigner ceux que l’on oublie trop souvent, Thomas a vécu des années dans un village perdu en Inde. Lorsqu’il apprend que la femme qu’il a autrefois quittée a eu une fille de lui, ses certitudes vacillent.

Il lui a donné la vie, mais il a moins fait pour elle que pour n’importe quel inconnu.

Est-il possible d’être un père quand on arrive si tard ?

Comment vit-on dans un monde dont on ne connaît plus les codes ?

Pour approcher celle qui est désormais une jeune femme et dont il ne sait rien, secrètement, maladroitement, Thomas va devoir tout apprendre, avec l’aide de ceux que le destin placera sur sa route.

Mon avis :

Je suis partie à la découverte de ce roman, très curieuse de découvrir ce que cette histoire allait m’apporter.

En effet, en tant que femme, je ne peux imaginer découvrir l’existence d’un enfant âgé de 20 ans. En général quant tu accouches, tu le sens plutôt passer, donc inimaginable de se réveiller un jour dans la même situation que ce charmant Thomas.

Car Thomas est effectivement un héros charmant à tout point de vue : humain, sensible, généreux, drôle voir même déjanté, il a toute les qualités ! Un peu trop même pour un seul homme, mais bon on lui pardonne !

J’ai beaucoup aimé l’angle choisi par Gilles LEGARDINIER, et j’ai trouvé que la trame de cette histoire se tenait très bien malgré l’abondance de scènes loufoques. C’est d’ailleurs, ce qui fait une grande part du charme de ce roman, les péripéties qui arrivent à Thomas, à son initiative ou non.

Bien que ce roman soit très drôle, l’aspect psychologique n’est pas ignoré, et l’auteur parvient à nous faire réfléchir sur notre rapport à la vie, notre façon d’aborder les événements stressants. L’amour n’est pas en reste, et bien entendu on ne peut qu’adhérer à l’idée que la vie a plus de saveur, dès que l’on a quelqu’un pour qui trembler !

Un autre atout de ce roman réside dans les pensionnaires qui l’entourent au sein de cette maison de retraite. Des personnages drôles et attachants, chacun à sa façon.

Un vrai roman feel-good, qui vous mets la banane à quasiment tous les chapitres. Certains tiennent d’ailleurs du vaudeville, avec des situations cocasses voir même rocambolesques, et des répliques comiques.

Un roman qui se lit bien et vite, avec des chapitres courts, dont la dernière phrase est tellement accrocheuse, que l’on a une seule envie : enchaîner les chapitres.

Quelqu’un pour qui trembler c’est 100 chapitres de bonne humeur, de bonheur, d’humour et d’amour. Un vrai coup de cœur pour ce roman que je vous recommande vraiment.

Citations :

« Elle me prend déjà pour un fils indigne et un grand frère minable, vous pensez sérieusement que pour arranger les choses, je dois en plus lui écrire que je suis aussi un père qui n’a rien assumé ? »

♥♥♥♥♥

« Je n’ai pas eu d’enfant, monsieur LANZAC. Je me suis contenté d’en faire un. La nuance est essentielle, et c’est là mon drame. »

♥♥♥♥♥

« C’est lorsque tout était perdu, quand il n’y avait plus rien à gagner ou à prouver que j’ai assisté au plus beau. C’est du comportement de l’homme face au malheur que me vient ma foi en lui. »

♥♥♥♥♥

« Le père de Kishan disait souvent que le hasard n’existe pas. Il aurait certainement expliqué que si Michael et Thomas n’étaient pas à leur place, c’est parce qu’ils étaient encore en chemin pour y parvenir. L’oncle de Michael avait raison : tout est une question de point de vue. Un crépuscule ou une aube. »

♥♥♥♥♥

« Quand on aime quelqu’un, on nourrit pour lui des craintes et des rêves. Il cristallise nos peurs et nos espoirs. Nos plus beaux élans naissent de cela. Ce lien nous anime, nous motive, nous porte, nous construit. La seule chose qui compte, c’est d’avoir quelqu’un pour qui espérer mieux. L’essentiel, c’est d’avoir quelqu’un pour qui trembler. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s