« Je suis un Sim. Je n’ai pas de vie, vous m’en inventez une… »

La clé d’Orianne

Leslie HELIADE

la clé d'oriane

Synopsis :

Une romance fantastique et insolite Si un beau jeune homme charismatique surgissait dans votre vie en expliquant qu’il a besoin de votre aide, oseriez-vous refuser ?

S’il était habillé comme un personnage de jeu vidéo et que son visage y ressemblait trait pour trait, qui enverriez-vous chez le psy ? Il se prend pour un voleur d’Ultimaland 15 nommé Serrure? Et s’il disait la vérité ? Si tout cela n’était qu’une quête ? Une invitation à chercher la clé ?

Mon avis :

J’ai découvert ce roman dans le cadre d’un service presse sur le site SimPlement que je remercie.

Ce qui m’a le plus ennuyé dans cette lecture tient au style et en particulier à la ponctuation. Notamment l’emploi abusif des « 3 points … » m’a un peu agacé… voir même beaucoup…

Revenons en néanmoins au fond de l’histoire : Orianne, dessinatrice de BD voit débarquer dans sa vie, Serrure un personnage de jeu vidéo, qu’elle est la seule à voir.

Elle va alors l’accompagner afin qu’il puisse réintégrer son monde virtuel du jeu vidéo duquel il est issu : Ultimaland 15.

Bien que je ne sois pas une gameuse de pointe, je ne me suis pas pour autant sentie perdue, ni dans les termes employés ni dans les descriptions, même si certaines m’ont paru fastidieuses.

Un soupçon d’humour et de la romance viennent ponctuer cette quête, mais cela est souvent trop prévisible et attendu.

L’histoire se lit relativement bien, pour peu que l’on ne s’attache pas à rechercher des fondements ou des explications et qu’on se laisse porter, malgré les incohérences, voir les invraisemblances. (les scènes à l’hôpital notamment…)

Je pense néanmoins que c’est une littérature qui s’adresse certainement à un public beaucoup plus jeune que moi, ne serait ce que par le style utilisé, mais cela reste une lecture divertissante.

Plus personnellement, ce fut l’occasion pour moi de ma première lecture sur tablette, test dans l’optique d’un futur achat de liseuse…et bien test concluant, je poursuivrais mes lectures sur papier, rien ne vaut un vrai livre entre ses mains à mon goût, le virtuel n’est peut-être pas pour moi !

Citations :

« Dans quel monde pourrait-on croire qu’un personnage sorte de son écran pour demander de l’aide à un joueur ? Déjà qu’elle-même avait du mal à s’en convaincre… »

« Les petites filles rêvent au prince charmant sur son cheval ! Moi, je lisais des livres de vampires et j’imaginais être possédée par le diable… Quand j’ai découvert les jeux de rôles, ça a changé ma vie, du jour au lendemain. Je voulais sauver le monde, vivre des épopées magnifiques, rencontrer le grand amour ! »

« Il essaya de la repousser de ses bras, mais passa au travers de son corps. D’un pas agile, il se dirigea vers le mur blanc et lança des coups de poing qui ne firent ni bruit ni trace. On aurait dit qu’il s’agitait dans le vide. Dans le béton, ses poings faisaient des allers-retours inconsistants. Le vent qui souffle aurait marqué davantage son passage. »

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s