« La honte n’est qu’un sentiment appris. On devrait toujours être fier d’être vrai. »

Le jour où les lions mangeront de la salade verte

Raphaëlle GIORDANO

Éditions Eyrolles

Synopsis :

Romane a toujours le trac avant une conférence. Ce jour-là, au moment où elle s’apprête à prendre la parole le micro part dans un terrible larsen. Un homme au premier rang s’esclaffe :  » Ah ! Les femmes et la technologie…  » Romane rend silencieusement grâce à cet homme, qui lui permet de confirmer l’importance et l’ampleur de sa mission : réduire le taux de burnerie. Les symptômes de ce mal aussi bien féminin que masculin sont connus : sentiment de supériorité, égocentrisme, penchant naturel pour les jeux de pouvoir ou les rapports de force, inflation de l’égo, mauvaise foi, etc. C’est parce que les burnés sont légion que Romane a décidé de créer sa société Sup’ de burnes, et d’aider ses stagiaires dans leur parcours de déburnerie. Ses méthodes originales et surprenantes ont le vent en poupe. Lors d’une nouvelle session Romane accueille Emilie, Nathalie, Patrick, Bruno, et le charismatique Maximilien Vogue, célèbre PDG d’un des plus grands groupes cosmétiques au monde. Charismatique… et terriblement burné ! Romane aura du pain sur la planche, tant pour l’accompagner à changer que pour lui résister…

Mon avis :

Je n’ai pas lu le précédent best-seller de l’auteur, c’est donc une première pour moi et une découverte.

Je dois dire tout de suite que ce n’est pas une lecture mémorable, je n’en conserverais pas un souvenir impérissable dans ma mémoire. Cela reste néanmoins une bonne lecture de détente.

L’intrigue n’a rien de surprenant et le dénouement est couru d’avance. Romane est une héroïne efficace mais sans surprise, et Maximilien suit une progression des plus classiques et sans surprise.

Ce roman fera surtout un bon scénario de téléfilm, avec de très bons rôles secondaires et des scènes assez cocasses, que l’on visionne parfaitement à la lecture.

Citations :

« L’adulte apprend à l’enfant à ne plus craindre la nuit et l’enfant apprend à l’adulte à ne plus craindre le jour. »

♥♥♥♥♥

« Confucius disait déjà 500 ans avant J-C : « Ne regarde pas ce qui est contraire à la droiture ; n’écoute pas ce qui est contraire à la droiture ; ne dis pas ce qui est contraire à la droiture ; ne fais aucun geste contraire à la droiture. « 

♥♥♥♥♥

« Se mettre en valeur ne veut pas forcément dire se mettre en avant. »

♥♥♥♥♥

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. amaryllis58 dit :

    J’ai lu le premier cet été… Ce fut une lecture sympa mais sans plus, il ne m’avais pas bouleversé, il semblait pourtant avoir des avis de folie. Je ne lirai pas celui-ci car même si la lecture ne doit pas être déplaisante, ça ne me tente pas.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s